AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et l'amour et la mer ont l'amer pour partage. (June)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ashton Wilde

avatar

Messages : 24
Age : 27
Crédit : Maquizz
Pseudo : Audrey.
Age : Vingt-trois années.

ANYONE ELSE BUT U
Relations:
Have to:

MessageSujet: Et l'amour et la mer ont l'amer pour partage. (June)   Sam 16 Jan - 23:02

Et l'amour et la mer ont l'amer pour partage.

Ashton avala une nouvelle gorgée de son café de manière fébrile. Il n'était pas à l'aise, il n'arrivait plus à être ce garçon détaché et lointain qu'il avait toujours su incarner à merveilles. Il avait peur, il avait mal, son cœur battait bien fort dans sa frêle cage thoracique. Il sentait chaque détachement, chaque coup, progressivement plus violent. A chaque seconde qui passait il savait que l'instant approchait. Qu'elle allait arrivait, et qu'une fois encore, la blessure en lui s'ouvrirait, béante, prête à encaisser un nouvel assaut. Ses longs cheveux blonds virevolteraient alors qu'elle passerait la porte, et il ne serait déjà plus maître de sa personne. Fataliste, il acceptait déjà la défaite. Il préparait machinalement les mensonges qu'il déblatérerait sans grand intérêt. Il ne voulait plus lui en montrer, de cela, il était certain. Il voulait changer, il ne voulait plus être celui qui pâtissait en silence, qui récoltait les misères de cet amour à triple-sens. Il engloutit la fin du café. Son visage fut traversé par une grimace; ce café lui-même était amer. Il portait l'amertume qu'Ashton refusait d'assumer. Son regard se perdit à l'exterieur. Il regarda quelques instants les passants ; une jeune fille tenant la main d'un tout aussi jeune homme, un homme, une femme. Une femme. Blonde, élancée, pulpeuse... tout ce que June était. Sauf que celle-ci devait avoir atteint la trentaine, et qu'elle tenait avec fermeté et autorité la main d'une petite blonde, qui ne semblait pas dépasser les cinq ans. Dans un nouvel élan mélodramatique il pensa que cela aurait pu être elle, dans une dizaine années, et cette petite fille aux boucles dorées aurait pu être la leur. Celle qu'ils auraient pu concevoir de leur amour passionné, de leur amour naissant, de leur amour parfait. Et même s'il était loin de l'image du père idéal, il aurait su changer, il aurait su devenir celui qu'il fallait pour atteindre ce bonheur d'être une famille, avec elle. Il aurait arrêté tous ses mauvais penchants, il aurait acheté une maison en banlieue, il aurait tout fait pour la rendre heureuse. Tout. Mais cela ne semblait pas suffisant, cela ne semblait pas assez pour qu'elle le choisisse lui, et uniquement lui. Il n'était pas assez pour elle, elle le voulait lui, mais elle voulait aussi Dwight. Et en cela, plus rien ne semblait désormais possible entre eux. Leur amour n'avait plus d'échappatoire, ils étaient dans une impasse, et il ne voyait aucun moyen de s'en sortir.

Il n'avait pas arrêté de se demander, depuis son refus, à quel moment leurs routes s'étaient séparées. A quel moment il avait cessé de désirer la même chose qu'elle, à quel moment son amour avait surpassé le sien. Il avait certainement surestimé l'amour qu'elle lui portait, cela lui semblait évident aujourd'hui; jamais elle n'aurait pu lui refuser une relation exclusive si elle l'avait aimé autant que lui l'aimait, ou plutôt l'avait aimé. Puisqu'aujourd'hui déjà, ses sentiments avaient sensiblement commencés à s'estomper, déjà la douleur était un peu moins lancinante. Le fait premier de ne plus la voir à chaque instant était d'une grande aide, mais de se perdre dans les bras d'autres filles était aussi une source de réconfort incroyable; Il se croyait à nouveau libre, il se croyait à nouveau capable de recommencer ses escapades du passé, où le sentimentalisme n'avait pas sa place et que seul le sexe prédominait. Mais il avait tord. Sa blessure était toujours aussi grave, et son cœur avait besoin d'aide...

Et elle entra. Belle et magique, comme toujours. Elle tourna sa tête dans un sens, puis dans l'autre, jusqu'à croiser le regard de l'homme meurtri. Plonger dans le regard de sa bien-aimée avait toujours été éprouvant pour Ashton, il du contracter tous les muscles de son corps pour éviter de flancher. Son coeur battait toujours aussi fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Et l'amour et la mer ont l'amer pour partage. (June)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recption pour le baptême de Savannah [Libre]
» La cuisine, c'est comme l'amour, il faut goûter à tout pour reconnaître ce qui est bon. ♠ Sytry J. Ansom
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHARLTON ABBOTS! :: PLAY TO KEEP ALIVE :: The Hoxbon-
Sauter vers: