AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hurricane - Cléo & Gaby

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabryel A. Faivre

avatar

Messages : 27
Crédit : frozen yogurt
Pseudo : Nana
Age : 25 ans

MessageSujet: Hurricane - Cléo & Gaby   Mar 29 Déc - 22:47


Un frère est un ami donné par la nature.
Gabriel Legouvé

Que cette citation est merveilleuse XD

    Tout n’est que tentation. Et la tentation est le vice. Le vice de la gourmandise, de l’orgueil, du jeu. Ces éléments nous narguent et nous attirent tous aussi puérils soient-ils. Ils nous montrent gentiment le chemin de la déchéance et de la folie, et nous lui suivons aveuglément. Chaque jour, nous nous laissons futilement tenter par toutes ces immoralités. Certains font même partis de notre vie quotidienne comme l’alcool et le sexe. Aujourd’hui l’être humain incarne la corruption, la moquerie et le leurre universel. Il se prétend bon et intelligent, mais sa perception est brouillée d'aberrations comme l’argent, la réussite sociale. Gabryel est l’exemple parfait du vice et de la tentation humaine. Il se laisse guider facétieusement vers tous les péchés. Ne cachant point son affection pour les plaisirs coupables de la vie, ils accumulent tous. Certaines personnes le traitent d’hypocrite, mais comme le disait Molière : L’hypocrisie est un vice à la mode, et tous les vices à la mode passent pour vertus. De plus que l’hypocrisie est un art sans pareil. L’imposture a toujours été respectée et bien qu’on la découvre, on n’ose rien dire contre elle.

    Les personnes purent n’existent pas. Nous sommes tous des pêcheurs, et même si Dieu sauvera les plus preux d’entre nous, nous sommes tous damnés. La damnation, le jugement dernier, le repos éternel. Encore faut-il que Dieu et son compère le Malin existent. Cela fait longtemps que l’on ne parle plus d’eux. Peut-être car ils ne sont que de vulgaire invention de l’homme ? Après tout, cet être responsable qu’est l’homme cherche toujours un coupable et quoi de plus simple de faire porter le chapeau à être qui n’existe pas et que l’on a inventé de toutes pièces. Dieu est notre prétexte, notre coupable, notre juge, notre responsable. Pendant les guerres de religion, nous nous sommes battus pour son honneur, il est responsable des malheurs du monde et il nous jugera tous. Nous sommes doublement maudits : damnés à vivre une vie dans l’ignorance et la crainte et damnés à l’enfer. Le plus simple vous dira Ableaze c’est de ne rien croire et de profiter de la tentation. Ainsi vous évitez de vous pourrir la vie avec des règles et des morales, et vous aurez peut-être la chance de ne pas Satan après votre mort. L’être courageux qu’est l’être humain a eu besoin d’inventer le paradis et la vie après le défunt, pour ne plus avoir peur de la mort. Pourtant la mort semble à Ableaze si paisible et si calme. Comme un sommeil éternel. Les gens arrêtent enfin de parler, plus jamais vous ne souffrirez, plus jamais vous ne crierez, c’est un repos immortel.

    10h30 - Journée délicieuse. Le ciel bien que gris laissait entrevoir quelques doux rayons de soleil. L’air n’était n’y trop chaud n’y trop froid. C’était le temps idéal pour sortir sans cailler comme un canard et sans crever de chaud comme un jour de canicule. C’est le genre de temps qui vous permet de vous habiller comme bon vous semble. Libre à vous de mettre une chemise, un tee-shirt, un débardeur ou une blouse. Gabryel opta pour son jean préféré qui lui donnait un popotin de rêve (a) et pour un tee-shirt du groupe « the beatles ». Avec l'aide de son reflet, il essayait de mettre un peu d'ordre à sa chevelure légèrement coiffer en raie, faussement négligé. En 10 minutes monsieur avait fini se toiletter et de s'habiller. Si cet aspe de temps vous semble très court, c’est parce que Gabryel à une vision assez étrange de l’hygiène. Il a appris l’utilité de la brosse à dents sur le tard grâce à sœur. Avec un peu de chance, il connaîtra bientôt les lingettes nettoyantes et les crèmes pour la peau. Gabryel n’a jamais été un grand coquet, pour lui se voir une fois par jour dans un miroir est largement suffisant. Les gens qui se baladent avec leur miroir de poche, cela le sidère : les gens sont à ce point amoureux de leur personne ?
    11h45 : Notre beau au bois dormant descend enfin dans la cuisine de l'appartement qu'il partage avec 2 colocataires.

      GABY « Meeg, où est-ce que tu as mis ma cam ?»
      MEEG « À la poubelle. »
      GABY « Pardon ? Mais ça ne va pas la tête, ça coûte du fric. Et puis c’était mon stock de la semaine. Qu’est-ce que je vais faire maintenant »
      MEEG « De toute façon, elle ne valait rien »
      GABY « Parce que tu l’as goûté en plus ? Meeg tu loges chez moi, mais ça ne veut pas dire que tu as le droit de toucher à mes affaires. »
      MEEG « Pff. Sinon t’as pas vue mon CV, j'ai passé la nuit à le faire »
      GABY « Au feu »
      MEEG « Pardon ? »
      GABY « ouais il valait rien »


    Histoire de ne pas tuer sa charmante colocataire, Gabryel trouva cela préférable de quitter ces lieux. Ne sachant guère où aller, il marcha jusqu'au Park Square afin de se reposer et de se détendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hurricane - Cléo & Gaby
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des nouvelles de Gaby DEVILLONI ?????
» Soirée arrosée [Gaby Chou <3]
» Hurricane Nerdy (20/03/12 à 15h12)
» WWE Cruiserweight Championship : Hurricane Helms vs Kofi Kingston
» MAYHEM #9 - CODY RHODES VS. THE HURRICANE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHARLTON ABBOTS! :: PLAY TO KEEP ALIVE :: Park Square-
Sauter vers: